cellule photovoltaïque DIY

L’oxydation du cuivre formée par la chaleur d’un chalumeau permet la création de molécules de cuivre photosensibles juste sous la couche de cuivre oxydée.

A partir d’une plaque de cuivre recyclée sur un chantier que nous avons ré-aplanie et polie, nous avour découpé des ronds d’environ 6 cm de diamètre.

cell2 cell3

Une fois les cellules coupées et polies, Choisissez la face la plus impeccable et commencer à chauffer l’autre face au chalumeau à propane en faisant attention à ce que la flamme du chalumeau ne se propage pas sur l’autre face. Faites chauffer la cellule environ 2mn et 30 sec (selon l’épaisseur et le diamètre de la cellule). Sur la face non-exposée au chalumeau, un oxyde noir c’est formé, c’est sous cet oxyde que sont les molécules de cuivre photosensibles. Après le chauffage, laissez refroidir votre cellule de façon à ce que l’oxyde noir ne se craquelle pas, cela pourrait endommager la fine couche de cellule photosensibles. Une fois, la cellule refroidie, faites la tremper quelques minutes dans une solution de 80% d’eau pour 20% d’acide nitric; ATTENTION, il faut toujours mettre l’acide dans l’eau et non le contraire!!! cette solution permet à l’oxyde noir de se déposer et laisser apparaître la couche photosensible. Rincez abondamment à l’eau (au moin 3mn). Si vs constatez des rayures sur la face photosensible de la cellule, comblez-les avec de la peinture émaillée. DSC_0094A ce stade de l’expérience, plusieurs obtions s’offrent à vous:

  • Prenez une petite coupelle en plastique transparent du diamètre de votre cellule, collez la sur la partie photosensible de la cellule; faites un petit trou sur le dessus de la coupelle et remplissez-là d’une solution d’eau salée ou d’un mélange 90% d’eau pour 5% d’eau de javel. Ces solutions vont activer la photo-sensibilité de la cellule et conduire les électrons. Passez ensuite un fil de cuivre à travers le trou, le fil doit atteindre la face de la cellule. la face photosensible est le – et la face du dessous, le +. Exposez a une forte luminosité et mesurez
  • Posez délicatement un serpentin de fil de fer ou un grillage de fer sur la partie photosensible, préalablement enduite d’une solution d’eau salée; le fil ou le grillage sont le pôle -, le dessous de la cellule le pôle +.

DSC_0100

Évidemment, alors que tout était réuni pour commencer l’expérience, notre chalumeau nous laissé en rade… donc cette expérience est à poursuivre cette semaine à bandits-mages… et les difficultés, les ratés seront documentées…

L’amour-boite

En partant d’un petit routeur (généralement utilisé pour les réseaux maillés), Benjamin le transforme en générateur de son propre réseau wifi  et surtout de son propre contenu permettant de pouvoir communiquer des informations, des documentations relatives à la survie et à l’autonomie que nous aurons collectées et de les diffuser indépendamment d’internet, soit une piratebox. Refusant l’idée que le partage des savoirs et des techniques est du piratge, nous avons décidé de lui donner le petit nom « d’amour-boite ».

amourboite

 Cette « Amour-boite » est destinée à équiper le projet de Philippe: une petite charrette avec batterie et amour-boite alimentées par un panneau solaire. Le réseau maillé laissant place au réseau mobile.

séparation de l’oxygène et de l’hyfrogène dans l’eau

L’électrolyse permet de décomposer chimiquement l’eau en oxygène et hydrogène sous l’action d’un courant électrique. Lois a tenté l’expérience: une batterie de voiture reliée à un bocal contenant de l’eau et des plaque d’acier de récup transportant les électrons.

hydro1hydro3

Une foi la séparation réussie et l’hydrogène récupérée, l’application première a été de tenter la réalisation d’un chalumeau.

DSC_0109DSC_0105

Nous avons obtenu une petite flamme et surtout quelques explosions, pour obtenir un chalumeau il est probable que le contenant de l’électrolyse doive être plus important afin de produire plus d’hydrogène et plus de pression.

Expérience à suivre…

Les plans d’urgence à Bourges

Que faire en cas de situations catastrophiques affectant la population ? Quels sont les moyens mobilisés voire réquisitionnés ?

Réfléchir à froid… pour mieux réagir quand tout s’accélère…

Les autorités territoriales (communales, départementales, zonales) ont le devoir de s’organiser pour prévenir ce type de situation de panique qui chamboule le fonctionnement de la société. Le but est d’éviter un désordre général ou des débordements de tout genre. Des cellules de crises et d’urgences interministérielles ont été mises en places. Elles sont chargées d’élaborer des plans d’actions mobilisant les moyens nécessaires au fonctionnement des services régaliens.

Suivant chaque risque (météo, inondations, accident nucléaire..) il existe un plan spécifique. Le plan général d’organisation des secours s’appelle le plan ORSEC.

Pour vous berruyers et berrichons inquiets, voici comment vos autorités s’organisent en cas de catastrophes :

Plan Orsec (PDF)

Schema Dispositif ORSEC

Ce plan a été réalisé suivant un modèle élaboré par le ministère de l’intérieur, que voici : Guide ORSEC soutien aux populations (PDF)

Afin de mesurer la qualité des décisions retenues, des exercices de mise en situations sont organisées par les services de sécurité.

Le déroulement d’un exercice suit lui aussi un protocole précis : Guide ORSEC soutien aux populations (PDF)

Survivalisme alimentaire : les choix

Différents modes de survie envisagés

  • Schéma d’anticipation ou schéma post-apocalyptique
  • Habitat en milieu urbain / rural
  • Volonté de produire / volonté de stocker et ou de se fournir dans l’environnement
  • Choix du régime alimentaire (induit les modes de production, stockage, transformation et cuisson) : omnivore, végétarien, végétalien, crudivore carnivore (instinto), crudivore végétarien ou végétalien (granivore, frugivore)

DSC_0043

Survivalisme alimentaire : les régimes (ou mode de survie alimentaire)

  • Locavorisme Omnivore en milieu rural : cueillette chasse et pêche
  • Locavorisme Crudivore végé ou végan en milieu rural : Apprendre à identifier les plantes et les champignons comestibles sur son territoire, ex : Berry : « L’appel Gourmand de la forêt » Personne ressource : Linda Louis, Adrienne et Emmanuel http://www.buddhaline.net/La-cuisine-crudivore
  • Locavorisme milieu urbain ou rural : via les producteurs environnants Intégrer ou créer un réseau Amapien, un groupement d’achat, vente à la ferme ou sur marché
  • Créer une carte réseau producteur
  • Locavorisme milieu rural : Production Autarcique
  • Locavorisme milieu urbain : Production hors sol, hydroponie, refarm the city
  • Pillage en milieu urbain

DSC_0037

Mode de conservation non énergivore

  • Lactofermentation
  • Déshydratation : permet de conserver fruits, herbes, Expérience crackers avec déshydrateur électrique, Fabrication d’un Séchoir solaire
  • Salaison
  • Alcoolique (vinaigre)

DSC_0032

Guide de survie alimentaire

Crackers déshydratés confectionnés par Elo sur une rectte de Linda

Crackers déshydratés confectionnés par Elo sur une rectte de Linda

Stockage de nourriture

  • Accumuler des denrées non périssables ou avec des DLUO lointaines issues majoritairement de l’industrie agroalimentaire (conserves, céréales stables produites via agriculture extensive)

Survival Cabin

Alors que la catastrophe s’annonce ou alors que la catastrophe a déjà eu lieu, Survival Park propose une cabine prototype d’anticipation ou post-apocalypse.
Deux versions possibles selon deux scénarios.
En cours de construction !

  • 598448_5000141123228_1654078041_n
  • 305417_5000140363209_228720774_n

Energie

Objectif: 100w/heure

  • bougies et lampes à huile DIY
  • production velo dynamo etc
  • capteurs environnementaux pour surveiller sa consommation électrique ?
  • cartographie réseau électrique, points de production, Lignes haute tension, centrales nucléaires et thermiques, raffinage pétrole, stockage
  • construire une ampoule triode : http://paillard.claude.free.fr/
  • éolienne à partir d’une voiture / Dominic Gagnon (Ca)


Voir la liste des matériels libres : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mat%C3%A9riel_libre
Transformer un vélo d’appartement en génératrice électrique :  http://www.instructables.com/id/Turn-an-exercise-bike-into-an-energy-bike/#step1